Association pour la Promotion de l'Enseignement
et de la Recherche en Aménagement et Urbanisme

Conscients de l’intérêt d’accorder une plus grande importance à l’étude des phénomènes urbains en dehors des espaces occidentaux, l’APERAU et le Collectif de recherche pour un urbanisme ouvert sur les mondes (CORUM) souhaitent promouvoir les jeunes générations de chercheurs et praticiens qui travaillent sur les villes « non-occidentales ». Créé au sein de l’APERAU en 2014, CORUM rassemble de jeunes chercheurs et praticiens (doctorants finissants, post-doctorants, jeunes professionnels et enseignants) travaillant sur des villes « non-occidentales ». Le Collectif veut donc promouvoir l’ouverture géographique des recherches et pratiques en aménagement et en urbanisme, afin de dépasser les clivages communément caractérisés par les distinctions Nord/Sud, pays développés/en voie de développement, etc.

Les études urbaines francophones en général, tout comme l’urbanisme et l’aménagement, ont longtemps concentré leur attention sur les villes des pays occidentaux. Pourtant, le rôle central qu’occupent les villes non-occidentales dans l’économie mondiale n’est plus à démontrer. Mais surtout, au regard des tendances démographiques et économiques globales, il apparaît que les véritables enjeux urbains de demain se situent avant tout au sein des villes non-occidentales. Un décentrement des recherches en aménagement et en urbanisme n’apparaît alors pas seulement nécessaire : il est devenu indispensable.

Le nom du Collectif évoque en ce sens l’idée de quorum, c’est-à-dire du nombre minimum de membres nécessaire à la représentativité d’une assemblée. Au sein de l’APERAU en effet, CORUM permet à la fois aux jeunes chercheurs et aux villes non-occidentales de mieux faire entendre leur voix.

 

Le mandat de CORUM

Au sein de l’APERAU, CORUM veut être un espace d’échange, de production et de diffusion de connaissances et savoirs francophones en aménagement et en urbanisme sur les villes non-occidentales. Pour ce faire, le Collectif se concentre sur trois principales activités :

  • Animer, au sein de l’APERAU, un réseau dynamique et à géométrie variable de jeunes chercheurs et praticiens (doctorants finissants, post-doctorants, jeunes professionnels et enseignants-chercheurs) travaillant sur des villes non-occidentales ;
  • Promouvoir les recherches émergentes sur les villes non-occidentales par l’organisation d’évènements (conférences, tables rondes, rencontres universitaires/praticiens, etc.), notamment lors des rencontres annuelles de l’APERAU ;
  • Valoriser les recherches des membres de CORUM et des participants aux évènements organisés par CORUM à travers des publications régulières.

Par ailleurs, CORUM ambitionne de devenir un vivier de jeunes chercheurs et praticiens mobilisable par les universités, les institutions œuvrant dans la coopération internationale et divers organismes impliqués dans des projets de développement urbain. Le Collectif se positionne ainsi au croisement de la recherche et de la pratique et souhaite établir des ponts entre ces deux univers trop souvent séparés. Il peut par exemple répondre à des demandes d’expertise et être une force de propositions innovantes pour différentes initiatives scientifiques, professionnelles, associatives ou communautaires (collaborations chercheurs/praticiens/habitants, workshops, ateliers participatifs, etc.)

 

L’organisation de CORUM

Les membres de CORUM sont de jeunes chercheurs et praticiens. À leur entrée au sein du collectif, les membres vont du doctorant finissant au chercheur ou praticien ayant soutenu sa thèse de doctorat depuis au maximum 4 années. Si les activités de CORUM concernent l’aménagement et l’urbanisme, les disciplines exercées par ses membres ne sont pas restreintes. Le Collectif encourage par ailleurs l’interdisciplinarité.

En 2014, Gabriel Fauveaud et Claire Simonneau ont été élus respectivement porte-parole et vice-porte-parole du Collectif. Ces fonctions seront réattribuées en 2018. CORUM fonctionne de manière horizontale et les décisions sont prises par l’ensemble des membres, voire par l’intermédiaire du vote si nécessaire.

 

Contacts

Gabriel FAUVEAUD

Porte-parole de CORUM

Claire SIMONNEAU

Vice-porte-parole de CORUM

 
To Top